Les stages

dernière modification de cette page : 03/11/2020

Toute question concernant les stages peut être adressée à dmg-paris-diderot-stages@univ-paris-diderot.fr

T
oute information concernant les stages hospitaliers peut être obtenue sur le site de l'ARS Ile de France 
                                      https://www.iledefrance.ars.sante.fr/internes
ou auprès de la coordination Ile de France à l'adresse suivante :
                                          coordination.mgidf@gmail.com

De nouvelles dispositions statutaires relatives au temps de travail des internes sont entrées en vigueur le 01/05/2015. Les obligations de service de l'interne, au titre de sa formation universitaire de troisième cycle des études médicales, comprennent :

  • en stage : 8 demi-journées par semaine en moyenne sur le trimestre ;
  • hors stage : 2 demi-journées par semaine en moyenne sur le trimestre, dont 1 demi-journée hebdomadaire de formation pendant laquelle il est sous la responsabilité du coordinateur de sa spécialité et une demi-journée hebdomadaire que l'interne utilise de manière autonome pour consolider et compléter ses connaissances et ses compétences.

La formation en stage (y compris les gardes et les astreintes), ainsi que la demi-journée de formation hors stage, ne peuvent excéder 48 heures par période de 7 jours en moyenne sur une période de 3 mois. Il est prévu un droit de recours à deux niveaux (local, régional) en cas de non-respect des dispositions applicables, ainsi que le retrait de l'agrément du service en cas de difficultés persistantes.


A PARTIR DE LA PROMOTION 2018 : 

Parcours et validation du DES : les stages

  1. Phase socle =  1er et 2ème semestre
    • EN PRIORITÉ Stage N1 et Urgences adultes
    • En cas d'impossibilité de réaliser son N1 (faute de lieux de stage), il faut choisir un stage MAP (médecine adulte polyvalente)
  2. Phase d’approfondissement (1ère année) = 3ème et 4ème semestre
    • En cas de validation de la phase socle, les étudiants doivent obligatoirement réaliser en 3ème ou 4ème semestre un stage santé de l'enfant (ambulatoire, hospitalier ou mixte).  L'autre stage de cette phase doit être un stage MAP (médecine adulte polyvalente).
    • Il est interdit de refuser un stage santé de l'enfant s'il reste des places disponibles.
    • En cas d'impossibilité de réaliser son N1 en phase socle (faute de lieux de stage), il doit être réalisé obligatoirement en 3ème semestre. La phase socle serait alors validée en 18 mois.
  3. Phase d’approfondissement(2ème année) = 5ème et 6ème semestre
    • Le stage de niveau 2 est obligatoire
    • Le stage santé de la femme (ambulatoire, hospitalier ou mixte) est obligatoire.

Les informations concernant les stages ambulatoires et hospitaliers sont accessibles sur le site du DES de médecine générale d'Ile-de-France.


➢ Conventions de stage ambulatoire
Avant le début du stage, l’interne doit impérativement déposer au secrétariat du DMG une attestation d’assurance (responsabilité civile professionnelle), ainsi que la convention de stage signée par lui-même et chacun de ses maîtres de stage.
Chaque interne récupère 2 exemplaires de conventions au moment de son choix de maquette. Les 2 conventions sont à faire signer et tamponner par tous les maîtres de stages qui encadrent l’interne. Les 2 conventions originales avec les signatures originales (pas de photocopies ni de scans) sont à remettre au secrétariat avant le début du stage ambulatoire.


➢ Validation des stages
L’interne doit être présent huit demi-journées sur son ou ses lieu(x) de stage. Deux demi-journées supplémentaires sont consacrées à sa formation théorique (enseignements facultaires, rédaction des traces d’apprentissage, de thèse, etc). Les responsables de stage doivent libérer les étudiants pour la participation aux enseignements obligatoires au DMG (y compris lorsque cela concerne plusieurs étudiants d’un même stage).
Si l’étudiant rencontre des difficultés pour assister aux cours obligatoires, il peut contacter le responsable des stages hospitaliers d’Île-de-France (Pr Bruno LEPOUTRE), qui pourra prendre contact avec le responsable de stage et rappeler les obligations de formation pédagogique.
De plus, une évaluation intermédiaire à la moitié du stage, entre interne et maître de stage est vivement conseillée pour chaque stage, et obligatoire durant le 2ème stage (pour la validation de la phase socle). Elle permet un meilleur travail pédagogique autour de la formation pratique, notamment en stage ambulatoire.
Avant la fin de chaque stage, le maître de stage (ou le chef de service) finalise l’évaluation de l’interne en sa présence et donne un avis sur la validation du stage : favorable, réservé, défavorable. Une auto-évaluation réalisée au préalable par l’interne enrichit les échanges lors de cette évaluation finale. En cas d’absence de validation d’un des stages, le cursus est considéré comme incomplet et le diplôme ne pourra pas être remis.
Tout interne doit totaliser au moins 4 mois de travail effectif pour valider son stage (congés payés inclus). Les arrêts de travail (maladie, maternité, accident de travail) ne sont pas comptabilisés comme un temps de travail effectif.
En outre, l’évaluation du stage par l’interne est indispensable. Elle est essentielle pour les autres internes. Elle permet de repérer les problèmes éventuels, dans le but d’améliorer la qualité pédagogique du stage. Elle se fait en ligne, sur le site du DES de médecine générale d’Ile-de-France (http://desmgidf.fr). Ecrire un commentaire personnel permet d’aider les prochains internes qui envisageraient de choisir le stage concerné. Pour information, ce commentaire n'apparaît sur le site que 15 jours après le départ de l’interne de son lieu de stage.


Concernant les vacances :
L’interne bénéficie de 30 jours ouvrables de congés annuels (le samedi étant un jour ouvrable), soit 5 semaines de congés payés.
Il peut poser 3 semaines de congés au semestre d’été et 2 au semestre d’hiver (ou 4 et 1). Si aucune semaine n’est posée au semestre d’hiver elle est définitivement perdue. L’interne ne peut pas poser plus de 4 semaines consécutives de vacances.

L’accord du chef de service est nécessaire pour veiller à assurer la continuité des soins. Dans le cadre des stages ambulatoires, les dates des congés doivent être programmées dès le début du stage, l’idéal étant la simultanéité avec les vacances du maître de stage. Les congés doivent être déclarés simultanément auprès des maîtres de stage, du bureau des internes et du secrétariat du DMG.
En cas de problème sur les dates de vacances, n’hésitez pas à contacter les responsables des stages.