Charte du stage ambulatoire de niveau 1

Charte du stage ambulatoire de niveau 1

Le stage de niveau 1 constitue une étape fondamentale de votre formation à la médecine générale. Si l’interne participe activement au fonctionnement de son lieu de stage, il reste avant tout dans une logique d’apprentissage.  Un certain nombre de règles méritent d’être rappelées pour le bon déroulement du stage dans l’intérêt de tous.

 

Horaires de présence au cabinet :

Le stage de niveau 1 comporte 10 demi-journées dont au moins 8 au cabinet de médecine générale.

Deux demi-journées sont réservées pour le travail universitaire : en général le jeudi, parfois le mardi. Votre maître de stage des universités (MSU) doit vous libérer du temps pour ces enseignements.

Les horaires de présence au cabinet doivent être discutés au début du stage.

      Un horaire au-delà de  19h doit rester exceptionnel.

Le total des heures de présence ne doit pas être  inférieur à 28 heures sur 4 jours.

 

Les vacances :

Les dates de vacances doivent être négociées au mieux entre l’interne et son MSU. L’interne prend en principe ses vacances en même temps que son/ses MSU. Si ce n’est pas le cas, il ne doit pas se  trouver en position de remplaçant.

 Le MSU doit s’arranger avec son MSU binôme ou informer le DMG pour trouver une solution en son absence : fréquenter un autre cabinet ou être pris en charge par un  associé MSU (si CMS ou cabinet de groupe).

Les vacances sont réparties à raison de 2 semaines le semestre d’hiver et 3 semaines le semestre d’été.

 

Enseignement dirigé  ED:

Chaque interne est rattaché à l’un des groupes de maîtres de stage. Les ED sont organisés par les MSU de chaque groupe alternativement. Votre présence à ces ED est indispensable et fait partie intégrante du stage. Cela vous permet de découvrir plusieurs cabinets médicaux, d’échanger avec d’autres MSU et d’autres internes en stage ambulatoire de niveau 1.

La présence à ses ED valide 1 point à chaque fois, heure à valider par le secrétariat.

 

Supervision  directe et indirecte :                                         

L’objectif de ce stage est la mise en autonomie progressive.

Le MSU mettra en œuvre les trois phases pédagogiques du stage selon les compétences développées par l'interne : observation, supervision directe et indirecte. Tout au long du stage vous devez alterner ces phases.

Cette supervision est indispensable pour la qualité du stage.

La supervision directe est primordiale pour vous qui découvrez la médecine générale, et devra être privilégiée. Vous consultez avec votre MSU, et menez la consultation sous la supervision de votre MSU.

La supervision indirecte : Il est déconseillé d’être en supervision indirecte les 15 premiers jours de stage. Vous êtes seul devant le patient mais le MSU doit  toujours être joignable. Le débriefing devra avoir lieu dans un temps dédié à des horaires convenables.

Vous n’êtes pas un remplaçant ni un niveau 2. Il est déconseillé de consulter seul plus de la moitié du temps  passé en stage.

Mais vous devez être en supervision indirecte au moins 2 demi journées par semaine.

 

 

 

 

Le stage ambulatoire de niveau 1 permet à l’interne d’effectuer des « extérieurs », demi journée passée en dehors du lieu de stage, pour compléter son stage et découvrir d’autres pratiques ou compétences.

L’interne ne doit pas avoir de rôle actif, mais être juste observateur (assurance oblige).

C’est à la demande de l’interne et en accord avec le MSU . Et en fonction de ses besoins. (Par exemple :  si le MSU ne fait pas de pédiatrie ou gynéco… passer une demi journée avec un associé ou un pédiatre ou gynéco de quartier)

  • Autres professionnels de santé : kinés, podologues, IDE, orthophonistes, pharmaciens …
  • PMI, CIVG , …
  • CSAPA (Centres de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie )
  • Spécialistes non MG « de ville » : p(attention pas d’actes !; en « passif »)
  • Et pourquoi pas 1 ou 2 autres MdS pendant ½ ou 1 journée ?
  • Ou réunions ? (groupe de pairs, AA etc…)

 

LE STAGE EN HAD sur 3 jours, destiné aux internes de niveau 1, dates à définir avec le MSU et la coordination de l’HAD. Toutes les informations vous sont transmises en début de stage.

 

VOUS RECEVREZ UN QUESTIONNAIRE A 2 MOIS DE STAGE POUR S ASSURER DU BON DEROULEMENT DU SEMESTRE

MERCI DE PRENDRE LE TEMPS D Y REPONDRE

 

Si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à contacter un des membres de l’équipe de DMG chargée du stage ambulatoire de niveau 1 :